Non classé

L’association s’associe en 2016 au programme de certification de l’abeille noire dans notre région.

Notre association et son rucher école de Cappelle en Pévèle a été admise dans le périmètre de protection et de développement du conservatoire mis en place au tour du rucher école du héron de Villeneuve d’Ascq.

Ce conservatoire a pour objectif de développer l’abeille noire, dans notre région et particulièrement dans la métropole autour du rucher école du Héron qui disposera de moyens spécifiques en matière d’insémination.

Pour atteindre cet objectif, 5 groupes ont été constitués autour des ruchers école qui auront pour mission en 2016 d’élever, chacun, 10 reines d’abeilles noires certifiées.

Un plan de formation est mis en place.

Grace à l’aide de la Métropole MEL, chaque groupe a reçu , ou va recevoir, 2 essaims, 2 ruches, 5 ruchettes 6 cadres et le matériel de fécondation.

Grace à une formation complémentaire de Didier Demarcq du rucher Ecole du Heron, chaque groupe sera prêt , dès la fin du mois d’avril pour procéder à une campagne d’élevage qui doit aboutir à la naissance et la fécondation d’au moins 10 reines par groupe.

Il est évident que ce chiffre est un minimum si nous voulons permettre à nos membres de renouveler nos reines dans de bonnes conditions.

Cette fécondation aura lieu au rucher école du héron .

Ce projet est ambitieux et retient toute notre attention, celle des membres du conseil d’administration d’ABEILLES EN PEVELE et de tous les membres de l’association, apiculteurs et futurs apiculteurs.

Si ce projet aboutit dès 2016 nous serons en mesure de renouveler nos reines dans de bonnes conditions.

Nous souhaitons intégrer nos élèves à cet ambitieux programme et leur proposerons lors des cours d'y participer !

Notre rucher communautaire de Templeuve est presque prêt ! Merci au Département du Nord pour la mise à disposition de ce très beau terrain !
... et très bientot aussi, des photos de nos 2 autres nouveaux ruchers : celui de Mons en Pévèle et celui d'Ostricourt !

20160319_101224

Un rucher communautaire fonctionne sur le même principe qu'un jardin ouvrier, c'est un terrain sécurisé que se partagent nos adhérents ne pouvant accueillir de ruches chez eux.

Quelques photos de notre dernier atelier "montage de ruches"
Merci à la Ville de Mons en Pévèle pour la mise à disposition de cette magnifique salle !

Les ruches ont été fabriquées en kit par le lycée professionnel .
Tous les participants ont pu expérimenter le montage des différents niveaux de la ruche et ont terminé par la pose des cires sur les cadres.
Une belle journée riche de bonne humeur !

Article de la Voix du Nord du 21/9/15

Samedi, tous les membres de l’association Abeilles en Pévèle et de nombreux élus étaient réunis au rucher école de Cappelle-en-Pévèle pour la remise des diplômes de la première session de formation. En attandant que débute la formation suivante en octobre.

Samedi, les membres de l’association Abeilles en Pévèle étaient réunis au rucher école pour la remise des diplômes de la première session de formation.

Jean-Yves Coget a tout lieu d’être satisfait. L’association créée à son initiative avec l’aide de la Communauté de Communes du Pays de Pévèle_Carembault, de la commune de Cappelle-en-Pévèle et du syndicat apicole de la région lilloise a trouvé son rythme de croisière.
Samedi, tous les membres de l’association Abeilles en Pévèle et de nombreux élus étaient réunis au rucher école de Cappelle-en-Pévèle pour la remise des diplômes de la première session de formation. Vingt-cinq adultes ont ainsi été initiés à l’apiculture par Thomas Devienne. Ils possèdent aujourd’hui leurs propres ruches, soit à domicile, soit dans les ruchers communautaires que l’association a créés. Cette cérémonie a également été marquée par l’accueil de 25 nouveaux élèves qui débuteront leur formation le 10 octobre.
L’association dispose en plus de deux ruchers communautaires, comptant une quinzaine de ruches sur les communes de Mons-en-Pévèle et de Thumeries, trois nouveaux ruchers étant en phase d’ouverture à Templeuve, Cysoing et Ostricourt. L’association s’est également dotée d’une exposition mobile afin de sensibiliser les écoliers de la Pévèle à l’utilité et à la protection des abeilles. G. S. (CLP)

Et voilà notre première récolte de miel en images !

Les chasse-abeilles ont été posés la veille au soir, et les hausses ramenées ce matin dans une salle prêtée par la ville d'Ostricourt,

Les cadres ont été désoperculés

Puis installés dans l'extracteur

Nous nous sommes relayés, relayés, relayés pour tourner la manivelle (pas trop doucement ni trop vite pour éviter d'abimer la cire)

Les miettes d'opercules (qui restaient car on en a mangé plein)  😛 ont été aussi extraites (le filet a été posé dans l'extracteur)

Le miel extrait est à présent en maturation pour une semaine.

Merci à tous les présents de ce matin. La bonne humeur était au rendez vous, comme d'hab me direz vous !

Une fois la maturation terminée, nous le mettrons en pots.